Arduino : Rubrique traitant de la carte nano

 

Mise à jour le 26/02/2018 – Rubrique traitant  de la carte Arduino Nano sur les caractéristiques techniques  ,  trucs et astuces , exemple de programme etc … 

Vue de la carte Arduino Nano

Vue de la carte Arduino Nano

Sommaire :

  • Description de la carte Arduino Nano
  • Documentation sur les spécifications techniques de la carte Arduino Nano
  • Truc et astuce pour les cartes Arduino
    • Afin de bénéficier du support des dernières versions
  • Exemple de programme pour Arduino Nano
    • Programme 002 très simple destiné à un Arduino NANO, permettant de changer la couleur d’une LED RGB toutes les 2 secondes.
  • Shield pour carte Nano
    • Shield E/S DFR0012 pour Nano
      • Ancienne version du Shield E/S DFR0012 repérage des broches 
      • Nouvelle version du  Shield E/S DFR0012  Repérage des broches
  • Carte dérivée de la carte Nano
  • Retour au menu principal

 

Retour au sommaire .

 

 

 

 

separateur-redohm-001

Description de la carte Arduino Nano

La carte  Arduino  Nano 3.0 est basée sur un ATMega328. Sa mémoire de 32 kB et ses E/S font de ce circuit un élément idéal pour les systèmes embarqués ou pour des applications nécessitant du multitâches.
La Nano 3.0 peut se programmer avec le logiciel Arduino. Le contrôleur ATMega328 contient un bootloader qui permet de modifier le programme sans passer par un programmateur. Le logiciel est téléchargeable gratuitement.

Caractéristiques et spécificités :

  • Alimentation :
    • Via port USB ou
    • 5 Vcc régulée sur broche 27 ou
    • 6 à 20 V non régulée sur broche 30
  • Microprocesseur :  ATMega328
  • Mémoire :
    • Mémoire flash : 32 kB
    • Mémoire SRAM: 2 kB
    • Mémoire EEPROM: 1 kB
  • Entrées sorties :
    • 14 broches d’E/S dont 6 PWM
    • 8 entrées analogiques 10 bits
  • Intensité par E/S : 40 mA
  • Cadencement : 16 MHz
  • Bus : série , I2C et SPI
  • Gestion des interruptions : oui
  • Fiche USB : mini-USB
  • Boîtier : DIL30
  • Dimensions : 45 x 18 x 18 mm
  • Version d’origine : fabriquée en Italie.
  • Site officiel Arduino : www.arduino.cc   
Retour au sommaire .

 

 

separateur-redohm-001

Documentation sur les spécifications techniques de la carte
Arduino Nano

 

Alimentation de la carte nano

L’Arduino Nano peut être alimenté via la connexion USB Mini-B, ou par une alimentation externe non régulée 6-20 V (broche 30) ou une alimentation externe régulée 5 V (broche 27). La source d’alimentation est automatiquement sélectionnée pour la source de tension la plus élevée. 

Mémoire

L’ATmega328P a 32 Ko, (également avec 2 Ko utilisé pour le bootloader) L’ATmega328P a 2 Ko de SRAM et 1 Ko d’EEPROM. 

Entrées et sorties

Chacune des 14 broches numériques du Nano peut être utilisée comme entrée ou sortie, en utilisant les fonctions pinMode (), digitalWrite () et digitalRead (). Les entrées sorties  fonctionnent en 5 volts. Chaque broche peut fournir ou recevoir un maximum de 40 mA ( attention au courant cumulé ) et dispose d’une résistance de pull-up interne (déconnectée par défaut) de 20-50 kOhms.
En outre, certaines broches ont des fonctions spécialisées:

  • Série : 0 (RX) et 1 (TX). Utilisé pour recevoir (RX) et transmettre (TX) des données série TTL. Ces broches sont connectées aux broches correspondantes de la puce série FTDI USB-TTL. 
  • Interruptions externes : 2 et 3. Ces broches peuvent être configurées pour déclencher une interruption sur une valeur basse, un front montant ou descendant ou une modification de valeur. Voir la fonction attachInterrupt () pour plus de détails.
  • PWM : 3, 5, 6, 9, 10 et 11. Sortie PWM 8 bits avec la fonction analogWrite ().
  • SPI : 10 (SS), 11 (MOSI), 12 (MISO), 13 (SCK). Ces broches prennent en charge la communication SPI, qui, bien que fournie par le matériel sous-jacent, n’est pas actuellement incluse dans le langage Arduino.
  • LED 13 :  Il y a une LED intégrée connectée à la broche 13 numérique.
  • Reset : passez cette ligne à LOW pour redémarrer le micro-contrôleur. habituellement utilisé pour rajouter une fonction ou un bouton de reset directement sur les shields/modules.
  • AREF. : Tension de référence pour les entrées analogiques. Utilisé avec analogReference 
  • Entrées analogiques : La carte dispose pour cela de 8 entrées , repérées de A0 à A7 , qui peuvent admettre toute tension analogique comprise entre 0 et 5 V.
    • Pour mesurer des tensions supérieures a 5 Volts il faut équiper l’entrée d’un pont diviseur.
    • Les broches analogiques 6 et 7 ne peuvent pas être utilisées comme broches numériques. De plus, certaines broches ont des fonctionnalités spécialisées .
    • Pour mesurer des tensions analogiques les cartes Arduino contiennent un convertisseur analogique-numérique (A/N). Ce convertisseur a une résolution de 10 bits, renvoyant des résultats de mesure sous forme d’entiers de 0 à 1023.

Rappel :Un signal analogique peut prendre une multitude de valeurs. Dans notre cas, par exemple, la grandeur analogique pourra varier aisément de 0 à 5V en passant par 0.75V, 3.89V.En revanche on peut mesurer des tensions plus élevées par un diviseur de tension pour élargir la plage de mesure ( les mesures de tensions supérieures à 50 Volts exige  l’utilisation d’appareils conçus selon les normes de sécurité à ce domaine de tension )

A savoir : Pour mesurer une source de tension externe ,c’est la référence de la tension interne que nous utiliserons .Pour la mettre en service ,nous passons le paramètre  INTERNAL  à la fonction analogReference (INTERNAL )

  • DEFAULT : La référence de 5V par défaut ( pour Arduino Mega )
  • INTERNAL1V1 : Comme ci-dessus mais pour la Arduino Mega
  • INTERNAL2V56 : Une référence de 2.56V (uniquement pour le Mega)
  • EXTERNAL : La référence sera celle appliquée sur la broche ARef

L’instruction analogRead() ne fonctionnera pas correctement si la broche analogique utilisée pour la mesure a été mise en sortie, et donc dans ce cas, la reconfigurer en entrée avant d’utiliser l’instruction analogRead.

  • I2C: 4 (SDA) et 5 (SCL). Prise en charge de la communication I2C (TWI) à l’aide de la bibliothèque Wire (documentation sur le site Web de câblage).

Information site constructeur :  https://store.arduino.cc/usa/arduino-nano

Retour au sommaire .

 

 

separateur-redohm-001

Truc et astuce pour les cartes Arduino

Afin de bénéficier du  support des dernières  versions des  derniers  Arduino, il est tout d’abord préférable d’utiliser la dernière version du logiciel Arduino : https://www.arduino.cc/en/Main/Software

Il est également nécessaire de mettre à jour le module « Arduino AVR Boards ».

Pour cela, vous devez :

  • Aller dans le menu Outils>Type de Carte: « xxx »>Gestionnaire de Carte (Tools>Board>Boards Manager en Anglais)
  • Sélectionner le module « Arduino AVR Boards »
  • Cliquer sur le bouton de mise à jour (Update en Anglais)

Par exemple, lorsqu’une version/modèle d’Arduino n’est pas supporté, le téléversement (uploading) échoue sur Timeout, car le logiciel ne parvient pas à communiquer avec le matériel.

Après cette mise à jour, le problème sera immédiatement réglé, et vous pourrez utiliser votre nouveau matériel.

Retour au sommaire .

 

 

separateur-redohm-001

Exemple de programme pour Arduino Nano

Programme 002 très simple destiné à un Arduino NANO, permettant de changer la couleur d’une LED RGB toutes les 2 secondes.

Matériel nécessaire  pour le programme 002 

  • 1  Arduino NANO
  • 1 Shield E/S DFR0012 pour Nano
  • 1 Led 8 mm RGB Grove V2.0 104020048
    • Pour plus d’information sur la led RGB de chez Seeedstudio

 

 

Retour au sommaire .

separateur-redohm-001

 

Shield pour carte Nano

Shield E/S DFR0012 pour Nano

 

Le shield Nano IO DFR0012 est un module d’interface conçu pour le microcontrôleur Arduino Nano ou DFRduino Nano. Le module Nano  s’enfiche directement sur le shield et ses entrées-sorties sont rendues accessibles ainsi que les borniers d’alimentation.

Le module doit être alimenté en 5 Vcc et peut être connecté au module radio APC220 ou au module Bluetooth TEL0026. Le bus I2C est également accessible via ce module.

Remarque: les versions 3.0 des modules Nano nécessitent une modification sur le shield

Alimentation à prévoir : 5 Vcc
Dimensions : 70 x 53 x 12 mm
Référence fabricant : DFR0012

Shield E/S DFR0012

Shield E/S DFR0012

 

Ancienne version du Shield E/S DFR0012 repérage des broches 

Repérage des broches Shield E/S DFR0012

Repérage des broches Shield E/S DFR0012 ancienne version

Nouvelle version du  Shield E/S DFR0012  Repérage des broches

Nouvelle version du  Shield E/S DFR0012  Repérage des broches

Nouvelle version du  Shield E/S DFR0012  Repérage des broches

Retour au sommaire .

 

 

separateur-redohm-001

Carte dérivée de la carte Nano

Carte Dreamer Nano DFR0213

La carte Dreamer Nano de DFRobot est dérivée de la carte Arduino Nano et est basée sur un ATmega32u4 (comme sur la carte Arduino Leonardo) ce qui permet la gestion du port USB par un seul processeur.

Carte Dreamer Nano DFR0213 - RedOhm

Carte Dreamer Nano DFR0213

Elle est compatible avec le logiciel Arduino et dispose de 20 E/S dont 6 PWM. Elle peut se fixer sur une plaque d’essais sans soudure. Le logiciel est téléchargeable gratuitement.

Caractéristiques et spécificités :

  • Version : 4.0
  • Alimentation : 
    • Via port USB ou
    • 5 Vcc régulée sur broche 27 ou
    • 6 à 12 V non régulée sur broche 30
  • Microprocesseur : ATMega32u4
  • Mémoire :
    • Flash : 32 kB
    • SRAM: 2,5 kB
    • EEPROM: 1 kB
  • Entrées sorties :
    • 20 broches d’E/S dont 6 PWM et 8 entrées analogiques
  • Intensité par E/S : 40 mA
  • Cadencement : 16 MHz
  • Bus : série, I2C et SPI
  • Gestion des interruptions : Oui 
  • Fiche USB : micro-USB B
  • Boîtier : DIL30
  • Dimensions : 45 x 18 x 18 mm
  • Référence fabricant : DFR0213

 

Retour au sommaire .