Archives par étiquette : processing

Processing nos tuto en vidéo

.

Sommaire : 

 

 

 

.

Création d’un cercle point par point sur Processing

Simulation d’un laser rotatif type lidar ( sur un 1 axe ) en 3 etapes

  • Etape 3.1 : Traçage d’un cercle point par point
  • Etape 3.2 : Création d’une variable modifiant les valeurs de rayon.
  • Etape 3.3 : Création d’un cercle point par point avec déplacement .

.

.

Retour au sommaire

 

.

2017/07/27 : Tuto comment utiliser l’entrée son

.

Comment récupérer une source sonore sous Processing
Au sommaire : Intégration de la bibliothèque/Configuration de la fonction minim/Mise à l’échelle de la valeur sonore/Utilisation de la valeur

.

.

Retour au sommaire

 

Création d’un cercle point par point sur Processing

.

Sommaire : 

.

A suivre cet article est mis à jour régulièrement

.

Rappel de l’utilisation de quelques fonctions de Processing.

.

width :

Variable système qui stocke la largeur de la fenêtre d’affichage. Cette valeur est définie par le premier paramètre de la fonction size () . Par exemple, la fonction  size (320, 240) définit la variable width sur la valeur 320. La valeur par défaut de width est 100 si la taille () n’est pas utilisée dans un programme.

height

:Variable système qui stocke la hauteur de la fenêtre d’affichage. Cette valeur est définie par le deuxième paramètre de la fonction size () . Par exemple, la fonction  size  (320, 240) définit la variable height sur 240. La valeur par défaut de height est 100 si la taille () n’est pas utilisée dans un programme.

vertex :

Toutes les formes sont construites en connectant une série de sommets. vertex () est utilisé pour spécifier les coordonnées de sommet pour les points, les lignes, les triangles, les quads et les polygones. Il est utilisé exclusivement dans les fonctions beginShape () et endShape () .

Pour dessiner un sommet en 3D à l’aide du paramètre z , vous devez associer le paramètre P3D à la taille, comme illustré dans l’exemple ci-dessous.

.

random()

Génère des nombres aléatoires. Chaque fois que la fonction random () est appelée, elle renvoie une valeur inattendue dans la plage spécifiée. Si un seul paramètre est passé à la fonction, il retournera un float compris entre zéro et la valeur du paramètre haut . Par exemple, random (5) renvoie des valeurs comprises entre 0 et 5 (commençant à zéro et pouvant aller jusqu’à 5).

Si deux paramètres sont spécifiés, la fonction renvoie un float avec une valeur comprise entre les deux valeurs. Par exemple, random (-5, 10.2) renvoie des valeurs allant de -5 à 10.2 maximum (sans l’inclure). Pour convertir un nombre aléatoire à virgule flottante en entier, utilisez la fonction int () .

Syntax : 

  • random ( limite supérieure )
  • random ( limite inferieure , limite supérieure )

.

Retour au sommaire

.

Etape 3.1 traçage d’un cercle point par point

A savoir :  processing travaille en radians par defaut

.

Le but de ce programme est de pouvoir dessiner un cercle non pas avec la commande circle() , mais en utilisant la commande vertex pour pouvoir tracer la circonférence du cercle point par point .

Le but est bien sûr de pouvoir utiliser ce code pour la mise en application d’un laser rotatif afin de retracer sur un écran l’ensemble des obstacles qui l’entourent. On pourra évidemment utiliser ce code aussi bien pour une rotation complète soit 360° ou bien des angles personnalisés du type 180° .

Le rayon du cercle est défini à la ligne 75 , vous pouvez donner comme valeur numérique à rayon la valeur qui vous convient.

Le calcul des coordonnées en X et Y se définisse en ligne 79 et  80

 

 

 

 

 

.

Retour au sommaire

.

Etape 3.2 Création d’une variable modifiant les valeurs de rayon.

.

Le but à atteindre dans cette étape est de tracer un cercle point par point et chaque point possédant un rayon différent. Pour cela nous utilisons un générateur de nombres aléatoires qui sera paramétré de la façon suivante , rayon mini 100, rayon maxi 160. La valeur aléatoire s’ajoutera à un rayon fixe que l’on s’est donné. Le résultat de ce calcul étant la figure à 360  degrés située ci-dessous.

Bien évidemment , pour l’application sur le laser nous supprimons le générateur de nombres aléatoires par la mesure prise par le laser remis à l’échelle pour dessiner les obstacles se situant dans le rayon du laser.

 

.

 

.

Retour au sommaire

.

Etape 3.3 Création d’un cercle point par point avec déplacement .

Les modifications suivante :

  • Déclaration de la variable pour simuler le déplacement du laser en X .Variable Xdepla
  • Incrémentation de la variable Xdepla. Xdepla ++
  • Création d’une ligne de code pour effectuer ou simuler le déplacement d’un éventuel robot mobile . ( voir ci-dessous )
  • L’ensemble du code pour la création du cercle migre dans la fonction void draw

.

Vous pouvez copier le programme en  sélectionnant l’ensemble puis contrôle C ou suivez les informations dans la barre supérieure du code 

.

Retour au sommaire

.

Pour tout problème 

Pour tout problème de téléchargement ou pour nous suivre sur les réseaux sociaux voici les plateformes  sur lesquelles nous éditons.
Cliquez sur celles qui vous intéressent .

Facebook  Twitter  Youtube 

.

Retour au sommaire

 

 

Le langage Processing : La lecture du son

Mise à jour le 25/12/2019 : Processing la lecture du son.Article reprenant l’intégration du son par le biais de l’insertion  de la bibliothèque, la configuration de la fonction Minim,la mise à l’échelle de la valeur sonore et enfin l’utilisation de la valeur mise à l’échelle dans la gestion des formes .

Sommaire :

  • Présentation de la fonction Minim
  • Intégration de la bibliothèque audio Minim
  • Configuration de la fonction Minim
  • Mise à l’échelle de la valeur sonore
  • Utilisation de la valeur mise à l’échelle dans la gestion des formes 
  • Tutoriel vidéo reprenant l’intégration de la bibliothèque, la configuration de la fonction Minim,la mise à l’échelle de la valeur sonore , Utilisation de la valeur mise à l’échelle dans la gestion des formes 
  • Retour au menu 

 

.

Présentation de la fonction

Le logiciel de création multimédia Processing, permet de dessiner et réaliser des animations en deux et trois dimensions , il peut aussi créer des œuvres sonores et visuelles. Concevoir un programme qui permet d’interagir avec l’environnement devient très intéressant pour les personnes qui travaillent sur la robotique ou la domotique. Incorporez la notion de son dans un programme nous ouvre une autre dimension, une interactivité sans précédent, imaginez parler à votre écran et qu’une image informatique vous réponde en bougeant les lèvres là, ça devient beaucoup plus séduisant et beaucoup plus excitant. Dans cette rubrique nous allons voir comment récupérer le son, utilisez le son pour générer cette interactivité.

Pour ajouter une source sonore à notre programme il nous faut pour cela exploiter l’entrée microphone et ou  la sortie sonore, nous allons donc utiliser la librairie Minim qui nous permet de rentrer dans cette nouvelle dimension.

Cette rubrique par ses tutoriels et ses exemples vont, je l’espère briser tous les tabous.

Retour au sommaire

Intégration de la bibliothèque audio Minim

Retour au sommaire

.

Configuration de la fonction Minim

.

Le lancement de votre programme via le bouton Run ne suffit pas pour jouer un son. Au préalable, il faut prévoir d’activer les fonctionnalités de gestion audio de Minim (son moteur audio ). Pour jouer un son, Minim doit en effet auparavant demander un accès à la carte son de votre ordinateur. Ne vous inquiétez pas, Minim s’occupe de toute cette cuisine interne pour vous, il suffit de lui dire de s’activer pour cela. Le fait d’avoir activé Minim suppose de prévoir de le désactiver à la fin de notre programme.

.

 

 

.

Retour au sommaire

.

Mise à l’échelle de la valeur sonore

Retour au sommaire

Utilisation de la valeur dans la gestion des formes 

 

Retour au sommaire

Tutoriel vidéo
reprenant l’intégration de la bibliothèque, la configuration de la fonction Minim,la mise à l’échelle de la valeur sonore , Utilisation de la valeur mise à l’échelle dans la gestion des formes

 

.

.

Retour au sommaire

.

Retour au sommaire

.

Le langage Processing :Les fichiers images

Mise à jour le 21/07/2017 : Article traitant de La fonction image() dans Processing . Dessine une image sur l’espace de travail .

Sommaire : 

  • Présentation de la fonction 
  • Comment importer une image dans Processing  ( Tutoriel ).

 

Présentation de la fonction

La fonction image() dessine une image sur l’espace de travail . Les images doivent être dans le répertoire « data » de l’esquisse pour se charger correctement. Sélectionnez «Ajouter un fichier …» dans le menu «Croquis» pour ajouter l’image au répertoire de données, ou faites simplement glisser déposer le fichier image sur l’espace de travail. 

Retour au sommaire

Comment importer une image dans Processing  ( Tutoriel ).

Programme du tuto ci-dessus 

 

Retour au sommaire